Historique page 1 - Paroisse Sainte Thérèse

Paroisse Sainte-Thérèse-de-Lisieux
Cornwall, Ontario, Canada


  
  Bienvenue
Aller au contenu
 PRÉSENTATION
 
1955- 2005
 
 
ENSEMBLE FÊTONS!
 
Oui, ensemble, nous rendons hommage et grâce au Seigneur pour les innombrables bénédictions répandues sur notre paroisse depuis  50 ans et c’est ensemble que nous fêtons.
 
Déjà l’album-souvenir du 25e fait ressortir les grands événements de cette  période.  Pour le 35e, la paroisse avec l’aide de l’Âge d’Or, souligne, par une présentation spéciale, les faits marquants des années 1980-1990.  En ce 50e , nous tentons de résumer à grands traits et d’une façon générale la somme de la vie et des activités à Ste-Thérèse.  C’est un aperçu à vol d’oiseau qui ne prétend pas donner tous les détails d’une vie à la fois spirituelle, matérielle, culturelle et sociale de la paroisse.  Ces pages veulent tout simplement apporter un témoignage de reconnaissance aux paroissiens, paroissiennes et à toutes les personnes dévouées et généreuses qui oeuvrent dans cette belle paroisse Ste-Thérèse-de-Lisieux depuis un demi siècle.
 

«Après ma mort, je ferai pleuvoir des roses.»  Sainte Thérèse de Lisieux.
 

Puisse cette promenade à travers les ans, faciliter la découverte des roses que Sainte Thérèse répand à profusion!    La paroisse Ste-Thérèse est vraiment devenue une des plus belles roses dans ce qu’on appelait autrefois «Garden City.»
 
HISTORIQUE DE LA PAROISSE STE-THÉRÈSE-DE-LISIEUX
 
 
ENSEMBLE BÂTISSONS!
 

Fondée le 24 avril 1955 par S.E. Mgr Rosario Brodeur, la paroisse Ste-Thérèse-de-Lisieux est une division de la paroisse St-Jean-Bosco et s’étend dans la partie nord-ouest de la ville.  Elle réunit 260 familles sous la direction du curé Gérald Poirier.  Jusqu’à Noël 1955, le service paroissial a lieu dans l’École Notre-Dame située alors sur la 12e rue ouest.
 

On commence la construction de l’église actuelle et du presbytère le 13 juin 1955.  Les plans des architectes «Hicks et Chipman» sont exécutés par Avila Cuillerier.  Les paroissiens y contribuent par de nombreuses corvées. Dès la fin de septembre, le presbytère est prêt. La première messe a lieu le jour de Noël 1955 dans le sous-sol, et le 25 mars 1956, jour de Pâques, dans l’église terminée.  Le 21 octobre de la même année, Mgr Rosario Brodeur bénit la nouvelle église élevée au coût de 135,000 $.  Pour subvenir aux exigences de la dette, le conseil paroissial organise en 1961, une grande campagne de souscription avec la compagnie Cathos.

 
En 1966, on décide de relier le presbytère à l’église.  Ce sont des travaux importants : salle de conférence, chambre du vicaire, sacristie et bureau public.
 
La période 1955-1968 est celle des organisations paroissiales : Dames de Ste-Anne, Ligue du Sacré-Coeur,  Holy Name Society,  Zélatrices de l’Apostolat de la prière, Catholic Womens’ League (CWL), Enfants de Marie,  la Garde Nativité section Ste-Thérèse,  Scouts et Guides, Légion de Marie, Enfants de choeur, Club de Jeunes, Foyers Notre-Dame, Catholic Families Movement (CFM), Chrétiens d’aujourd’hui .

 
Au départ du curé Poirier, juillet 1969, l’église s’élève grandiose au milieu d’un parterre orné d’arbres et d’arbustes et entouré d’une clôture en fer forgé.  Les organisations paroissiales, au service de 709 familles, débordent de vie et d’enthousiasme.
 
ENSEMBLE GRANDISSONS!

 
Avec l’arrivée en 1969, d’un nouveau curé, l’abbé Évariste Martin, et quelques  prêtres vicaires au long des années ainsi que S. Suzanne Cormier, s.s.c.j., secrétaire et aide précieuse en pastorale, des idées nouvelles surgissent et la vie change et s’adapte.  C’est aussi l’application du Concile de Vatican II, dans une époque de transition.  Aux structures déjà en place, il faut apporter souffle et animation spirituelle, car le Synode diocésain (1972) éveille les esprits : on y va en bloc, on y croit.  

 
En 1970, Père Évariste fonde avec les paroissiens le Club 70 qui décide d’emménager la salle en vue d’organisations et de réceptions propres à obtenir les recettes nécessaires à éteindre la dette de l’église.  L’ouverture a lieu le 15 novembre 1970.  Autres améliorations sont l’asphalte du stationnement (1975), la rénovation du choeur et  le sous-sol du presbytère (1977).  On répond ainsi aux exigences du Concile et on prépare le 25e anniversaire.
 
La consécration de l’église, la pierre angulaire et l’installation du Chemin de Croix, le 27 avril 1980 par son Excellence Mgr Eugène P. LaRocque, font la fierté des paroissiens.

 
C’est à ce moment que le Renouveau paroissial donne un élan à la vie spirituelle dans la paroisse;  vient ensuite le Mouvement de la Sainte Face.  Les membres de l’Âge d’Or, la pastorale familiale, le Comité des Missions attirent aussi notre attention.  On se souvient du Groupe des Jeunes, Témoignage-Jeunesse et des groupes de prières charismatiques, Marriage Encounter, Vivre-la-Joie, Société St-Jean-Baptiste, Foyers Notre-Dame.  Le Cursillo tient sa première Ultreya en avril 1983.  Autant de moyens qui veulent répondre au grand renouveau intérieur prôné par le Concile.

Retourner au contenu